Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 décembre 2015

Pâques à l'église du Marais

11:14 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0)

13 août 2015

Qui est l'antichrist ?

13:57 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : antichrist

23 mars 2015

Joyce MEYER : Veillez sur votre coeur

16:56 Publié dans Enseignement, Vidéo | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : veiller, coeur

10 mars 2015

La foi de Myriam, 10 ans

Il est bon de se souvenir de la souffrance de nos frères d'Orient,

de se rappeler qu'ils ont besoin de notre soutien. 

Il est peut être encore meilleur de nous rendre compte que ce sont eux qui nous soutiennent : voyez le message de la petite Myriam, pleine de joie et d'espoir, elle qui a perdu sa maison, ses jouets, ses amis. Pouvons-nous en dire autant, nous qui sommes souvent si moroses alors que nous avons tant ?  

 

TRADUCTION :

Journaliste : En visitant ce camp, nous avons eu la surprise de rencontrer cette petite fille, qui nous a dit qu'elle regardait notre émission "Laysh Hayk". Elle s'appelle Myriam. Comment vas-tu, Myriam ?
Myriam : Je vais bien, et vous ?
J: Très bien. Tu regardes vraiment notre émission ?
M : Oui.
J : Tu aimes SAT-7 kids ?
M : Oui.
J : D'où viens-tu ? Tu viens aussi de Karakoch ?
M : Oui, je viens de Karakoch.
J : Tu as 10 ans, c'est ça ?
M : Oui.
J : Depuis quand es-tu dans ce camp ?
M : 4 mois.
J : Qu'est-ce qui te manque le plus de Karakoch et que tu ne trouves pas ici ?
M : Nous avions une maison à Karakoch, des divertissements, ici il n'y en a pas. Mais Dieu merci, Dieu nous donne ce qu'il nous faut.
J : Qu'est-ce que tu veux dire par "Dieu nous donne ce qu'il nous faut" ?
M : Dieu nous aime et il n'a pas laissé Daech nous tuer.
J : Tu sais combien Dieu t'aime, pas vrai ?
M : Oui, Dieu nous aime tous, pas juste moi, tout le monde.
J : Crois-tu que Dieu aime aussi ceux qui t'ont fait du mal ?
M : Il les aime, mais il n'aime pas Satan.
J : Que ressens-tu pour ceux qui t'ont chassée de chez toi et t'ont causé tant de malheurs ?
M : Je ne veux rien leur faire, je demande juste à Dieu de leur pardonner.
J : Et toi, peux-tu aussi leur pardonner ?
M : Oui.
J : Mais pardonner à ceux qui t'ont fait souffrir, est-ce que c'est très difficile ou facile ?
M : Je ne vais pas les tuer, pourquoi les tuer ? Je suis seulement triste qu'ils nous aient chassés de chez nous, pourquoi ont-ils fait ça ?
J : Tu aimais ton école à Karakoch, pas vrai ?
M : Oui, j'étais toujours première de ma classe.
J : Avais-tu aussi des amis à l'école ?
M : Oui.
J : Est-ce que certains sont ici avec toi ?
M : Il y en a, mais je ne sais pas où.
J : Peut-être que certains regardent SAT-7 kids à la télévision en ce moment. Qu'est-ce que tu voudrais leur dire ?
M : J'avais une amie avant de venir ici. Elle s'appelait Sandra et nous passions toute la journée ensemble à l'école. Même si n'habitions pas à côté, nous nous aimions beaucoup. Si nous nous faisions du mal en jouant, nous nous pardonnions. Nous nous aimions, maintenant j'aimerais juste la voir.
J : Tu ne sais pas où elle est ?
M : Non, je ne sais pas.
J : Si Sandra nous regarde maintenant, je suis sûr qu'elle pense à toi et qu'elle t'aime, Myriam.
M : Elle m'aime beaucoup et je l'aime aussi, je voudrais la revoir un jour.
J : Bien sûr, et j'espère que nous serons avec toi le jour et tu la retrouves.
M : J'espère !
J : Qu'est-ce que tu veux dire ?
M : J'espère que nous rentrerons chez nous, et elle aussi, pour que nous puissions nous revoir.
J : J'espère que quand tu retourneras vivre dans une maison encore mieux que celle d'avant !
M : Si Dieu veut ! Non pas ce que nous voulons, mais ce que Dieu veut, parce qu'il sait [ce qu'il nous faut].
J : Tu n'es pas triste quelquefois ? As-tu l'impression que Jésus t'a oubliée par exemple ?
M : Non, parfois je pleure parce que nous avons quitté notre maison et Karakoch, mais je n'en veux pas à Dieu. Je le remercie parce qu'il nous a donné ce qu'il nous faut. Même si nous souffrons ici, il nous donne ce qu'il nous faut. 
J : Tu m'as appris beaucoup de choses !
M : Merci, vous aussi !
J : Qu'est-ce que je t'ai appris ?
M : Vous m'avez appris... Non, je veux dire que vous avez compati avec moi. Je voulais que les gens sachent ce que je ressens.
J : Sais-tu que Jésus ne t'abandonnera jamais ?
M : Il ne m'abandonnera jamais. Quand on croit vraiment, il ne nous abandonne jamais.
J : Est-ce que tu te rappelles une chanson que tu aimes chanter quand tu es seule, pour parler à Jésus ? Ou tu ne te souviens de rien ?
M : Je connais des chansons.
J : Voudrais-tu me chanter ta chanson préférée ? Juste une petite chanson que tu peux nous chanter, qu'en penses-tu ?
M : Il y en a une : "Quelle joie le jour où j'ai cru au Christ ! Ma joie était complète à l'aube et ma voix chantait de gratitude. Mon amour pour mon glorieux Sauveur de jour en jour grandiraPar amour il est venu, oh quel merveilleux amour ! Il m'a rétabli dans la justice, au nom d'une alliance sainte. Mon amour pour mon glorieux Sauveur de jour en jour grandira. Une nouvelle vie, un jour de joie, quand je serai réunie à mon Bien-aimé."

 

26 février 2015

Dire "oui" à Jésus

15:05 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0)

01 janvier 2014

Ofra Haza chante Yerushalayim Shel Zahav

09:27 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0)

28 février 2013

Barbara Streisand : I believe

 

Traduction des paroles pour ceux qui sont fâchés avec la langue de Shakespeare


Je crois que pour chaque goutte de pluie qui tombe, pousse une fleur,

Je crois que dans la nuit la plus sombre, brille une bougie,

Je crois que pour quiconque se perd, quelqu'un viendra lui montrer le chemin,

Je crois, je crois.

Je crois qu'au milieu de la tempête, le plus petite prière sera entendue,

Et je crois que Quelqu'un, dans le grand quelque part entend chaque mot.

Chaque fois que j'entends les pleurs d'un nouveau-né, que je touche une feuille, ou que je vois le ciel,

Alors, je sais pourquoi je crois.

****

Lorsque tu marches au milieu d'une tempête, lève la tête, et n'aie pas peur du noir.

Après le tempête, il y a un ciel doré et le chant doux et argenté d'une alouette.

Avance dans le vent, avance dans la pluie, bien que tes rêves soient ballottés et malmenés.

Avance, avance avec l'espérance au coeur, et tu ne marcheras jamais seul,

tu ne marcheras jamais seul.

****

Au cours de sa vie, chacun devra affronter, un jour ou l'autre, des soucis et des tentations, et les buts qu'on s'est fixés semblent difficiles à atteindre et à réaliser.

Ce que nous oublions souvent, c'est que personne n'est seul dans le voyage de la vie. Le Seigneur est toujours là pour nous guider dans les sentiers où nous marchons. Permettons-lui simplement de prendre les commandes de notre vie.

Rencontrez-vous des difficultés dans ce que vous vous acharnez à faire ou dans les domaines où vous excellez ? Au lieu de vous plaindre à Dieu que vos difficultés sont grandes, montrez à vos difficultés combien Dieu est grand ! Il sera Celui qui donne la sagesse pour vivre. (Katherine Exe).


Il me conduit dans les sentiers de la justice

à cause de son nom.

Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort,

Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi :

Ta houlette et ton bâton, voilà mon réconfort.

 

Psaume 23. 3-4

17:16 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : i believe

23 février 2013

Le saviez-vous ? Jésus était Juif

08:34 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jésus, juif

09 juillet 2012

Danser pour Jésus




15:05 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : flashmob, résurrection

18 décembre 2009

La naissance de Jésus

 

noël,jésus,naissance

Eco-musée à Nazareth

 

La naissance de Jésus

Noël approche. Personne ne peut l'ignorer. Dès que la nuit tombe, les guirlandes lumineuses scintillent dans les rues et les vitrines.  Les magasins connaissent une effervescence inaccoutumée. Les gens se pressent pour faire leurs courses, choisir les cadeaux. Les yeux des enfants brillent encore plus que d'habitude devant les montagnes de jouets exposés dans les grandes surfaces. Les Père Noël déambulent devant les commerces, les sapins se dressent sur le goudron, les tiroirs-caisse s'affolent, les distributeurs automatiques de billets s'épuisent, les boudins blanc sont prêts, les chapons attendent le chaland, les huîtres ne baillent pas encore, le champagne retient ses bulles en attendant le grand soir où le bouchon sautera au milieu des éclats de rire et des "Joyeux Noël !" lancés à la volée.

Noël, une des meilleures périodes de l'année pour le business ! Raté Noël, c'est catastrophique pour certains commerces. Comment en est-on arrivé là ? Comment un événement aussi important dans l'histoire des hommes et du monde a-t-il pu être instrumentalisé par l'argent et le profit ? Combien d'enfants ne savent pas que Noël célèbre la naissance de Jésus ? Combien d'adultes n'ont pas une seule pensée pour cet événement, ce jour-là ? Ignorance ? Incrédulité ? Indifférence ?

En reproduisant le récit de la naissance de Jésus telle que l'évangile de Luc la rapporte, et en proposant les vidéo ci-dessous, j'aimerais donner à Noël sa vraie place et sa vraie signification. Dieu a donné aux hommes un Sauveur. Il s'est incarné dans cet enfant  né à Bethléhem il y a plus de 2000 ans. C'est cela le cadeau que Dieu fait aux hommes, non seulement à Noël mais chaque jour de leur vie. Il n'a pas de prix parce qu'il ne s'achète pas. Il est donné à chaque homme, quelque soit sa religion, sa condition sociale, sa couleur de peau, son âge, son passé.

Lorsque vous ouvrirez vos cadeaux joliment déposés au pied du sapin de Noël, lorsque vous direz merci à ceux qui vous les ont offerts, n'oubliez pas le sens profond de Noël et le cadeau que Dieu vous fait : Jésus, votre Sauveur et votre Seigneur.

 

 

 

 

Que la joie du Seigneur emplisse et illumine votre coeur.

 

 En ces jours-là parut un décret de César Auguste, en vue du recensement de toute la terre. Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. Tous allaient se faire recenser, chacun dans sa propre ville.

Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée dans la ville de David appelée Bethléhem, parce qu'il était de la maison et de la famille de David, afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.

Pendant qu'ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva, et elle enfanta son fils premier-né. Elle l'emmaillota et le coucha dans une crèche, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'hôtellerie.

Il y avait, dans cette même contrée des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d'eux. Ils furent saisis d'une grande crainte. Mais l'ange leur dit : Soyez sans crainte, car je vous annonce la bonne nouvelle d'une grande joie qui sera pour tout le peuple : aujourd'hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et ceci sera pour vous un signe : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une crèche.

Et soudain il se joignit à l'ange une multitude de l'armée céleste, qui louait Dieu et disait : Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et paix sur la terre parmi les hommes qu'il agrée.

Lorsque les anges se furent éloignés d'eux vers le ciel, les bergers se dirent les uns aux autres : Allons donc jusqu'à Bethléhem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître. Ils y allèrent en hâte et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né dans la crèche. Après l'avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant. Tous ceux qui les entendirent furent dans l'étonnement de ce que leur disait les bergers. Marie conservait toutes ces choses, et le repassait dans son coeur (Luc 2.1-19).

 *****     *****     *****     *****     *****

17:18 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noël, jésus, naissance

09 novembre 2008

Chants de louange

 

PLAN D'EAU 012.jpg

 

 

La louange

La louange est l'expression joyeuse d'un coeur plein de reconnaissance et d'amour envers Dieu, le Père et créateur de toutes choses, Jésus-Christ, le Fils, Sauveur de tous les hommes, et l'Esprit-Saint, le Consolateur (Jean 14.16).

De nombreux textes bibliques exaltent la grandeur de Dieu et nous exhortent à honorer Dieu par des chants, de la musique et des danses.

Lance une joyeuse clameur vers l'Eternel, terre entière !

Faîtes éclater vos acclamations et psalmodiez !

Psalmodiez en l'honneur de l'Eternel avec la harme ;

Avec la harpe, au son des psaumes,

Avec des trompettes et au son du cor,

Lancez une clameur devant le roi, l'Eternel !

Que la mer retentisse avec ce qui la remplit,

Le monde et ceux qui l'habitent,

Que les fleuves battent des mains,

Qu'ensemble les montagnes lancent des acclamations devant l'Eternel.

(Psaume 98.4-8)


Vous trouverez ci-dessous des chants chrétiens extraits de différents albums.

Qu'ils vous permettent de louer Dieu de tout votre coeur


TU ME RELEVES

(Christensen et Ostrini, EXO Eclats 5)
podcast

Paroles : Au-dedans de moi, mon âme à genoux; Plus rien que ce choix d'être brisé devant toi, puisque faible et sans recours, je t'entends, je vois. J'entends le vent (je t'entends) je vois des cieux (je te vois) à l'horizon des jours, tant d'amour, tant de toi; Ta majesté (tu es Roi) ma dignité (je suis à toi) tu me relèves et tout ce que je suis retrouve en ton Esprit, la vie (ta vie).

 

LOUEZ

(Christiensen et Ostrini, EXO Eclats 4 Antilles)
podcast

Paroles : Louez le Dieu de gloire, louez le Roi des rois, louez, que le Fils de Dieu soit loué. Louez dans la victoire, louez à pleine voix, louez, que le Fils de Dieu soit loué. Célébrez sur les montagnes, et chantez dans les vallées, louez-le dans les campagnes, Exaltez son Saint nom jusqu'aux cieux.

Louez le Dieu de gloire, louez le Roi des rois, louez, que le Fils de Dieu soit loué. Louez dans la victoire, louez à pleine voix, louez, que le Fils de Dieu soit loué.

Proclamez sa présence, ses faveurs et ses bontés, annoncez avec des danses une année de grâce en notre Dieu.

Jésus ! Jésus ! Fils de Dieu; Jésus! Roi des cieux ! Louez le Dieu de gloire, louez le Roi des rois, louez, que le Fils de Dieu soit loué. Louez dans la victoire, louez à pleine voix, louez, que le Fils de Dieu soit loué.

Louez-le ! Louez-le ! Que le Fils de Dieu soit loué ! Louez-le, Jésus ! Louez-le ! Que le Fils de Dieu soit loué!...


JESUS, MON SAUVEUR

(Thierry Ostrini, EXO Eclats 4 Antilles)
podcast

Paroles : Jésus mon Sauveur, Ô Jésus, élu de mon coeur, mon Jésus. Un seul mot de ta bouche, et s'ouvrent les écluses des cieux; un seul mot, et ton souffle couvre mon amour de tes voeux.

Jésus mon Sauveur, Ô Jésus, élu de mon coeur, mon Jésus.

Rien que toi et toi seul, mon Maître, rien que toi et j'ai faim de l'amour dont je veux renaître, et dont j'ai tant besoin.

Plus jamais ne ne veux paraître devant toi sans passion. Apprends-moi, je t'en prie, Ô Maître, apprends-moi ton pardon.

Jésus mon Sauveur, Ô Jésus, élu de mon coeur, mon Jésus. 

 

 


Cabane.jpg

"Il y aura un abri pour donner de l'ombre contre la chaleur du jour,

pour servir de refuge et d'asile contre l'orage et la pluie"

(Esaïe 4.6)

 

24 octobre 2008

La louange

Fleur.jpg


La louange

La louange, sous toutes ses formes (prières, chants, danses, musique) est au coeur de la vie chrétienne. En effet, elle dirige notre regard intérieur, incline notre coeur, oriente notre esprit, dispose notre corps, à nous tourner vers le Père, le Créateur de toute chose, le Fils, Jésus-Christ notre Sauveur, et l'Esprit-Saint, notre Consolateur.

Ce n'est pas un hasard si le dernier Psaume (150) nous exhorte à louer Dieu. Cette position, à la fin de ce beau livre de prières du peuple d'Israël, que nous, les chrétiens, pouvons faire nôtre à notre tour, est comme un couronnement, un point d'orgue de la prière. Le Seigneur ne se laisse jamais mieux trouver que dans la louange de ses enfants : Tu sièges au milieu des louanges d'Israël (Psaume 22.4).

Toutes nos prières devraient commencer par la louange, comme nous le montre Jésus lorsqu'il enseigne à prier à ses disciples (Matthieu 6.9-10). Pourtant, cette forme de prière est souvent délaissée au profit de la prière de demande ou la prière d'intercession qui sont beaucoup plus "spontanées" pour les croyants. Elles ont incontestablement leur place dans notre vie de prière, comme Jésus nous l'a montré aussi. Mais la prière de louange nous permet d'entrer, plus facilement, dans un coeur à coeur avec Dieu. C'est ce que le Seigneur veut nous apprendre à vivre, parce qu'il désire avoir cette communion profonde avec nous.

Louer Dieu n'est pas aussi "naturel" qu'on le pense. Mais cela s'apprend. Le Saint-Esprit est le meilleur pédagogue possible.  Demandez-lui de vous apprendre. Mais il ne néglige pas de nous enseigner la louange à travers le livre des Psaumes. Alors, lisez les Psaumes de louange, apprenez-en plusieurs par coeur et faites-en vos prières personnelles. Disciplinez-vous : avant de demander quelque chose à Dieu, avant de prier pour quelqu'un, louez Dieu, c'est-à-dire, remerciez-le d'abord, non pas pour ce qu'il fait, mais POUR CE QU'IL EST. Bientôt, cela deviendra une "seconde nature" pour vous.

Louez l'Eternel !

Louez Dieu dans son saint lieu !

Louez-le dans l'étendue céleste où se déploie sa puissance !

Louez-le pour ses hauts faits !

Louez-le selon l'immensité de sa grandeur !

Louez-le avec la sonnerie du cor !

Louez-le avec le luth et la harpe !

Louez-le avec le tambourin et avec des danses !

Louez-le avec les instruments à cordes et le chalumeau !

Louez-le avec les symbales sonores !

Louez-le avec les cymbales éclatantes

QUE TOUT CE QUI RESPIRE LOUE L'ETERNEL !

LOUEZ L'ETERNEL !

(Psaume 150)

 

Que ce chant interprété par Constance vous permette de louer Dieu